RMC

Isère: incendie "maîtrisé" sur un site chimique d'Arkema, aucun blessé à déplorer

L'incendie a été maîtrisé et n'a fait aucune victime (photo d'illustration).

L'incendie a été maîtrisé et n'a fait aucune victime (photo d'illustration). - Philippe Huguen - AFP

Des "explosions suivies d'un incendie" se sont produites tôt, ce jeudi, dans un atelier de la plateforme du site de produits chimiques Arkema de Jarrie (Isère), près de Grenoble, classé Seveso seuil haut, a indiqué le groupe, précisant que le sinistre avait été "maîtrisé". Aucun blessé, ni risque sanitaire n'est à déplorer.

"Des explosions suivies d'un incendie" d'origine électrique ont eu lieu, ce jeudi, sur le site de produits chimiques Arkema de Jarrie (Isère), près de Grenoble, un site classé Seveso seuil haut, ont indiqué le groupe et la préfecture de l'Isère.

Le feu s'est déclaré à 8h45 dans un atelier de conditionnement de chlorate de sodium, entraînant"une explosion et un dégagement de fumée.

"L'incendie a été rapidement contenu par les moyens internes de l'exploitant, rejoints par 83 sapeurs-pompiers et les équipes spécialisées du SDIS 38. L'incendie a été rapidement maîtrisé", selon la préfecture.

Des internautes avaient fait état d'"explosions(s)" sur les réseaux sociaux et publié des photos montrant un épais panache de fumée.

L'incident n'a pas donné lieu à des évacuations mais la population, alertée par des sirènes, avait été confinée dans un périmètre de 1.100 m autour de la plateforme, tandis que la N85 aux abords du site était coupée à la circulation dans les deux sens. Ces mesures sont désormais levées, selon la préfecture.

Les pompiers maintiennent une équipe de surveillance

"L'incident n'a occasionné aucune victime, aucun déversement de produit ou pollution et aucune toxicité n'a été relevée. Le SDIS38 maintient sur place une équipe de surveillance", indique la préfecture.

L'usine Arkema de Jarrie est la plus importante unité de production d'eau oxygénée du groupe. Ses produits sont principalement utilisés pour le blanchiment et la désinfection, selon le site internet d'Arkema.

AB avec AFP