RMC

Fêtes religieuses: Darmanin appelle les préfets, police et gendarmerie à une "forte vigilance"

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 28 février à Paris

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 28 février à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le ministre de l'Intérieur appelle les préfets à la plus grande vigilance alors que des fêtes juives, chrétiennes et musulmanes majeures doivent ont lieu actuellement.

Gérald Darmanin a appelé lundi les préfets, la police et la gendarmerie au "maintien d'une forte vigilance sur un plan général mais aussi plus spécifiquement vis-à-vis des lieux à caractère religieux", en cette période de fêtes chrétiennes (Rameaux et Pâques), fête juive de Pessah et du mois du Ramadan.

Dans un télégramme adressé aux préfets ainsi qu'aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie, le ministre de l'Intérieur souligne que "la menace terroriste est toujours élevée".

Attention particulière sur les communautés orthodoxes russes et ukrainiennes

Il attire en outre leur attention "sur les communautés orthodoxes, résidentes en France ou issues des populations déplacées en raison du conflit russo-ukrainien".

Selon lui, elles pourraient "à l'occasion des fêtes pascales se mobiliser et exprimer leur attachement au patriarcat de Moscou ou au patriarcat de Kiev constitué en 1992 après l'indépendance de l'Ukraine".

"Vous veillerez, écrit-il, à recenser très précisément les lieux de culte orthodoxes de votre département qui pourraient faire l'objet d'une fréquentation accrue des fidèles ou de rassemblements d'opposants".

G.D. avec AFP