RMC

Hérault: des détenus lancent une cagnotte pour un surveillant après la mort de sa femme

A la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, dans l'Hérault, des détenus ont lancé une cagnotte pour un surveillant dont la femme est décédée brutalement.

L'initiative est inédite. Des détenus de la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, dans l'Hérault ont lancé une cagnotte en début de semaine en faveur d'un surveillant. Une initiative qui s'est faite avec l'accord de la direction.

Etienne, 55 ans, a brutalement perdu sa femme la semaine dernière. Ce père de quatre enfants, est surveillant dans l'établissement pénitentiaire depuis son ouverture, il y a plus 30 ans. Les détenus lui ont d'abord écrit une lettre. Puis, ils ont décidé, pour le soutenir, d'ouvrir une cagnotte financée avec leur propre argent, via leur leurs comptes en prison.

"C'est la première fois que je vois ça"

Grégory Jalade, secrétaire interrégional de FO-pénitentiaire et collègue d'Etienne salue l'initiative:

"C'est quelqu'un de très respecté dans le milieu carcéral que ce soit du côté de l'administration pénitentiaire ou du côté de la population pénale. En 24 ans d'ancienneté, c'est la première fois que je dois constater une telle situation. J'ai été très surpris dans le bon sens du terme. On a coutume de parler de l'administration pénitentiaire notamment au travers de faits de violence, de rapports conflictuels entre la population pénale et les personnels pénitentiaires. Pour le coup, ça vient casser un peu ce schéma-là et ce n'est pas plus mal".
Bettina de Guglielmo avec Paulina Benavente