RMC

Hommage à Arnaud Beltrame: "C'est un exemple pour toute ma carrière" confie un jeune militaire

Après l'hommage national, quelle trace, quel héritage laisse Arnaud Beltrame à la jeunesse? Reportage RMC dans les rues de Paris.

Emmanuel Macron, dans son discours, appelait la jeunesse, "qui cherche sa voie et sa place", à prendre exemple sur "le service, le don de soi..." d'Arnaud Beltrame. Le colonel de 45 ans a reçu un hommage national à Paris lors d'une cérémonie aux Invalides, en présence de plus de 1.200 invités et du gouvernement au complet.

Dans la foule figuraient aussi les familles des victimes, les personnes présentes lors de l'attaque, des élus des communes touchées ainsi que des centaines d'anonymes, dont un jeune public. 

"Il incarne toutes les valeurs françaises"

Manon a 16 ans, lycéenne à Paris, elle était près du Panthéon pour applaudir le cortège funéraire. Arnaud Beltrame représente beaucoup pour elle: "Il incarne toutes les sortes de contes et d'histoires que l'on nous raconte depuis tout petit, celui qui se sacrifie. Il incarne, pour moi, toutes les valeurs françaises, que tout le monde devrait avoir".

Inès est à peine plus âgée. Cette étudiante, de confession musulmane, a suivi la cérémonie sur le grand écran installé sur l'esplanade des Invalides: "A l'école, on nous apprend les héros comme Jean Moulin, mais, là, on voit qu'en 2018, des hommes peuvent avoir un comportement héroïque. Il faudrait qu'on parle de lui à l'école, des rues, des places, des écoles à son nom. Il faut que personne ne l'oublie".

"Il laisse le courage, l'amour de la France, c'est un vrai héros"

Mehdi, lui aussi, souligne l'importance de son geste pour tout le monde: "Il laisse une trace qui montre que lorsqu'on est attaqué, il faut aussi faire preuve de courage, de bravoure, de justice. Ce sont des valeurs importantes pour les plus jeunes générations. On a pas connu la guerre, on a jamais été touché par ça, on a jamais eu besoin d'être valeureux, il laisse le courage, l'amour de la France, c'est un vrai héros, un vrai modèle".

Lui n'est près d'oublier la bravoure du gendarme face à une menace: Morgan, 19 ans, est militaire à Dijon. "Ce sera un exemple pour toute ma carrière. Son action me sert d'exemple et que, si je suis peut-être confronté à la même chose, ça me motivera à prendre une décision. De toute façon, c'est un sacrifice qu'on est prêt à faire" confie-t-il lors de sa permission prise pour assister à l'hommage national.

Benjamin Smadja avec X.A