RMC

Jeune tué par la police à Nantes: "Il était déjà mort en arrivant à l'hôpital", raconte son cousin sur RMC

RMC a recueilli le témoignage du cousin de l'homme tué par la police ce mardi soir à Nantes, après un contrôle d'identité qui a dégénéré.

L'homme tué par la police à Nantes, mardi soir, après un contrôle d'identité qui a dégénéré, faisait l'objet d'un mandat d’arrêt lié à des vols commis en bande organisée.

Reste que les versions divergent sur ce qui s'est passé: légitime défense, selon le directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP), bavure, selon des témoins.

L'Inspection générale de la police nationale a été saisie et devra déterminer si le policier qui a tiré sur le jeune homme était bien en situation de légitime défense.

"Il voulait que je confirme son identité"

RMC a recueilli le témoignage du cousin de la victime, qui était au téléphone avec lui au moment des faits. Il raconte:

"Il (la victime) m'a appelé pour que je confirme son identité pendant le contrôle. Je n'ai pas eu le temps de réagir: il a dit que je ne pouvais pas ramener sa pièce d'identité. Au bout d'un moment, il a raccroché et m'a dit: 'je te tiens au courant'. Après c'est un petit du quartier qui m'a dit qu'il s'est fait tirer dessus. Au CHU, on m'a dit qu'il était déjà décédé en arrivant, qu'il n'avait pas de battements cardiaques."
P. G. avec S. A.