RMC

Menacé de "décapitation", le maire de Bron placé sous protection policière

-

- - Facebook Jérémie Bréaud

Jérémie Bréaud avait annoncé avoir fait l'objet d'insultes, de menaces physiques et de jets de projectiles tandis que son véhicule était caillassé.

Gérald Darmanin a annoncé mardi avoir décidé d'accorder "la protection du service des personnalités" au maire LR de Bron, Jérémie Bréaud, insulté et menacé la semaine dernière.

Jeudi dernier, Jérémie Bréaud, avait annoncé avoir fait l'objet la veille d'insultes, de menaces physiques et de jets de projectiles tandis que son véhicule était caillassé. 

Elu en juin dernier, Jérémie Bréaud a placé son action sous le signe de la sécurité, avec un renforcement massif des effectifs de la police municipale et le déploiement renforcé de la vidéosurveillance. "On lutte contre le trafic de drogue... Je pense qu'on dérange", avait déclaré en octobre Jérémie Bréaud.

Répondant à une question du député LR Bernard Perrut, le ministre de l'Intérieur a affirmé, avoir "décidé, alors même que l'évaluation du ministère de l'Intérieur ne voyait pas de menace particulièrement ciblée pour lui-même, de lui accorder cependant la protection du service des personnalités". "Monsieur le maire est protégé par la République, pour qu'il puisse aller où il le souhaite dans sa ville, annoncer ce qu'il souhaite", a ajouté M. Darmanin.

Le ministre a rappelé que son collègue de la Justice Eric Dupond-Moretti avait pris une circulaire "demandant au parquet la comparution immédiate de toute personne qui s'en prend à des élus".

La rédaction de RMC avec AFP