RMC

Patrick Balkany: la Cour d'appel de Paris rejette une troisième demande de remise en liberté

RMC
C'est la troisième demande de remise en liberté du maire de Levallois-Perret.

La cour d'appel de Paris a rejeté la troisième demande de remise en liberté formulée par Patrick Balkany, l'ancien maire de Levallois-Perret, incarcéré après sa condamnation à quatre ans de prison pour fraude fiscale. La Cour d'appel de Paris a justifié ce rejet estimant que le maintenir en détention était l'unique garantie qu'il comparaisse à son procès pour blanchiment prévu le 3 février prochain.

L'élu de 71 ans est incarcéré depuis le 13 septembre, jour de sa condamnation à quatre ans de prison pour fraude fiscale en première instance. Un mois plus tard, il était condamné à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec un nouveau mandat de dépôt.

À l'appui de cette troisième demande de libération dans le dossier blanchiment, son avocat avait souligné que "Patrick Balkany ne serait pas candidat aux municipales" de mars, constituant "un élément important dans la mesure où, en première instance, le tribunal l'a condamné à une peine d'inéligibilité".

La rédaction avec AFP