RMC

Perpignan: un homme meurt dans l'incendie de son appartement, son gendre en détention

Un badge de la police sur une veste (illustration)

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

L'homme s'est rendu quelques jours après avoir mis le feu à l'appartement de ses beaux-parents. Il a été mis en examen pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort" et "violences volontaires avec arme".

Un homme qui avait mis le feu à l'appartement de ses beaux-parents à Perpignan fin juillet s'est rendu et a été mis en examen après la mort de son beau-père, a indiqué le parquet des Pyrénées-Orientales.

Dans la nuit du 23 au 24 juillet, cet homme âgé d'une trentaine d'années avait déclenché un incendie dans un appartement d'un quartier populaire du centre de Perpignan, où ses beaux-parents se trouvaient, avant de prendre la fuite.

"Un conflit intra-familial"

Il s'est rendu vendredi après-midi, a indiqué une source proche de l'enquête. Il a été présenté à la juge d'instruction dimanche, qui l'a mis en examen pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort" et "violences volontaires avec arme n'ayant pas entraîné d'incapacité de travail", précise le parquet de Perpignan.

Le suspect a été placé en détention dimanche, pour ces faits liés à un "conflit intrafamilial", selon la même source.

La première victime, un homme d'une cinquantaine d'années, est décédée des suites de ses brûlures en milieu de semaine, tandis que sa compagne, âgée de 70 ans, reste hospitalisée dans un état grave.

E.R. avec AFP