RMC

Prêtre blessé par balles à Lyon: que s'est-il passé?

Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque a été blessé par balles samedi à Lyon alors qu'il fermait son église. Aucune piste n'est pour l'instant écartée.

A Lyon, la garde à vue d'un suspect après la tentative de meurtre d'un prêtre orthodoxe se poursuit. La victime, Nikolaos Kakavelakis est un homme de 52 ans, marié père de deux enfants et qui officiait dans la communauté orthodoxe de Lyon depuis 2007. Son pronostic vital est engagé.

Aucune hypothèse n'est écartée, ni privilégiée", concernant les motivations de cette attaque à précisé samedi soir le procureur de Lyon Nicolas Jacquet.

Le parquet national antiterroriste n'a pas été saisi, pour l'instant

Aux alentours de 16 heures, alors que le prêtre était en train de fermer son église, il a été atteint de deux balles à bout portant à l'intérieur de l'édifice religieux. Nikolaos Kakavelakis est alors grièvement blessé au foie.

L'arme, un fusil à canon scié n'a pas été retrouvé, mais un suspect a été arrêté. Il s'agit d'un homme qui prenait la fuite alors que des riverains étaient en train de découvrir l'archiprêtre en sang.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le tireur était seul. On ignore ses motivations. Le parquet national antiterroriste n'a pas été saisi. C'est celui de Lyon qui pour l'instant reste en charge de cette affaire, une enquête pour assassinat a été ouverte. 

Claire Checcaglini (avec J.A.)