RMC

Quel dispositif de sécurité pour le réveillon du Nouvel An 2023?

Forces de police sur les Champs-Elysées (illustration)

Forces de police sur les Champs-Elysées (illustration) - Sameer Al-Doumy - AFP

90.000 policiers et gendarmes seront mobilisés dans toute la France pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, dont 9.000 dans Paris.

Sur les Champs-Elysées, jusqu'à un demi-million de personnes sont attendues pour assister au feu d'artifice et aux festivités du Nouvel An 2023. Mais pour réveillonner sur la plus belle avenue du monde, ce samedi soir, il faudra montrer patte blanche: filtrage, palpations de sécurité et fouille des sacs seront au programme.

Pas d'alcool sur les Champs

La consommation d'alcool sera, d'ailleurs, interdite sur tout le périmètre des Champs-Élysées, les bouteilles en verre confisquées et la vente d’alcool à emporter proscrite, tout comme les pétards et feu d’artifices, sachant qu’un grand spectacle pyrotechnique sera tiré au-dessus de l’Arc de Triomphe pour les douze coups de minuit.

Au total, 5.400 policiers et gendarmes seront mobilisés à Paris et en banlieue, avec présence visible sur le terrain et en patrouille dans les gares et transports qui circuleront gratuitement toute la nuit et seront particulièrement surveillés, annonce la ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui insiste sur le niveau toujours élevé de la menace terroriste, dans une note adressée hier soir à tous les préfets.

Couvre-feu pour certains mineurs à Strasbourg

Un peu partout en France, les préfets ont pris des arrêtés identiques, interdisant de vendre de l’alcool à emporter ou d’en boire dans la rue. La vente de carburant en jerrican est aussi interdite. À Strasbourg, les tirs de feu d’artifice sont proscrits, alors que les magasins allemands en ont vendu à tour de bras. Strasbourg où un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans non accompagnés sera en vigueur dès 22 heures.

Au total, 90.000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour ce réveillon de la Saint-Sylvestre, selon le ministère de l'Intérieur. En 2021, ce sont 95.000 policiers et gendarmes, dont 9.000 à Paris, qui avaient été mobilisés pour la Saint-Sylvestre.

Guillaume Biet avec Maxime Martinez