RMC

Qui était Jean Mazières, viticulteur à la retraite, première victime de Radouane Lakdim?

Le petit village de Villedubert, près de Trèbes, salue la mémoire de l’un de ses habitants les plus illustres, Jean Mazières, tué par Radouane Lakdim.

C'est la première victime du jihadiste: Jean Mazières, viticulteur de 61 ans, à la retraite depuis deux ans, a été tué sur le coup, au tout début du parcours de Radouane Lakdim. Il était le passager d'une voiture sur laquelle le jihadiste a ouvert le feu vers 10H00 à Carcassonne, avant de voler le véhicule. Le conducteur, de nationalité portugaise, 26 ans, est lui grièvement blessé. 

Natif de la commune voisine de Villedubert comme sa famille depuis quatre générations, M. Mazières, marié, père d'un fils, était impliqué dans beaucoup d'associations et notamment au comité des fêtes. "C'était quelqu'un de très jovial qui aimait la vie qui aimait faire la fête", a commenté Marc Rofes, maire du village à 5 km de Trèbes.

"On a perdu quelqu'un apprécié de tous", un homme "dévoué" et "toujours prêt à rendre service", a-t-il ajouté. "C'est tout Villedubert qui va pleurer pour Jeannot", a encore lancé le maire jeudi lors de l'hommage. 

Anaïs Bouitcha et X.A