RMC

Rassemblement à Poitiers en hommage à Sarah, 99e victime de féminicide en 2019

Âgée de 29 ans, cette mère de trois enfants a été tuée mercredi par son ex-conjoint.

Un rassemblement a lieu aujourd'hui à Poitiers en hommage à Sarah, 99e victime de féminicide depuis le début de l'année 2019. Âgée 29 ans, Sarah mère de trois enfants a été tuée d'un coup de fusil mercredi à Maillé (Vienne). Son ex-compagnon a été mis en examen pour assassinat

Pour Heloïse Morel, membre du collectif 8 mars, cet hommage est aussi l'occasion de réclamer plus de moyens pour lutter contre tous les féminicides, alors que s'ouvre mardi le grenelle contre les violences faites aux femmes: "C'est une façon de rappeler l'urgence de la situation face aux nombre de femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. On aimerait qu'il y ait une prise de conscience", explique-t-elle avant d'évoquer à titre d'exemple le cas de l'Espagne.

Des bracelets anti-rapprochement

"Il y a eu de vrais moyens financiers avec 200 millions d'euros de budget. Des actions très précises ont également été mise en place avec un téléphone d'urgence et le port du bracelet pour les auteurs de violences. Il faut que les mêmes choses soient appliquées en France", assure Héloïse Morel.

Des pistes que la France pourrait adopter. La ministre de la Justice Nicole Belloubet, a récemment annoncé un élargissement du dispositif téléphone, ainsi qu'un recours accru aux bracelets électroniques anti-rapprochement. Le gouvernement inaugure mardi le premier Grenelle sur les violences faites aux femmes. Il se conclura le 25 novembre à l'occasion de la journée contre les violences faites aux femmes.

Gwladys Laffitte (avec G.D.)