RMC

Seine-Saint-Denis: un homme abattu d'une balle dans la tête à Aulnay-sous-Bois

Un voleur de vélo a été piégé par l'une de ses victimes à Strasbourg. Il croyait se rendre à un rendez-vous pour le vendre à un acheteur ayant répondu à son annonce sur Le Bon Coin, il a à la place été interpellé par la police (image d'illustration).

Un voleur de vélo a été piégé par l'une de ses victimes à Strasbourg. Il croyait se rendre à un rendez-vous pour le vendre à un acheteur ayant répondu à son annonce sur Le Bon Coin, il a à la place été interpellé par la police (image d'illustration). - Mehdi Fedouach - AFP

Un homme d'une cinquantaine d'années a été "tué d'une balle dans la tête" vendredi soir alors qu'il sortait d'un bar à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Il est 18 heures quand un homme d'une cinquantaine d'année, Abderrazak Dahmani, sort du bar-tabac du Marché, dans le centre ville d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), à l'angle des rues Marceau et Duclos. Il est mortellement touchée par le tir d'une arme à feu. Malgré l'intervention des secours, il est décédé sur place.

L'hypothèse d'un réglement de compte envisagée

Aucune interpellation n'a eu lieu à ce stade, selon le parquet. L'enquête ouverte pour "assassinat" a été confiée à la brigade criminelle. L'hypothèse d'un règlement de compte est envisagée au regard du modus operandi de cette exécution, selon une source proche du dossier.

La victime, connue de la justice, avait notamment été condamnée, avec deux autres complices, par la cour d'assises du Val-d'Oise en 2012 pour l'enlèvement et la séquestration pendant neuf jours du patron d'une société de BTP de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Ses ravisseurs, grimés en faux policiers, avaient réclamé une rançon de 350.000 euros contre sa libération. Le commando avait écopé de huit à treize ans d'emprisonnement.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez avec AFP Journaliste RMC