RMC

500.000 euros de vaisselle commandée par l'Elysée, vrai ou faux?

Le Canard Enchaîné a rapporté que l'Elysée allait commander un nouveau service de vaisselle à 500.000 euros. Faux, selon l'Elysée qui assure qu'il ne paiera pas plus de 50.000 euros.

Ce qui est vrai, c’est que 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain, soit 1.200 pièces, ont été commandées par l’Elysée. Un service baptisé Bleu Elysée qui sera réalisée par la très prestigieuse Manufacture de Sèvres.

Et dont la facture est estimée, selon le Canard Enchaîné, à près de 500.000 euros. Montant basé sur le prix des assiettes à l’unité: 400 euros pièces selon le Canard. 200 euros selon Le Point qui a aussi mené l’enquête.

Une facture de 50.000 euros

Tout cela est faux répond l’Elysée. Le palais assure qu’il ne paiera pas plus de 50.000 euros, payé par le ministère de la Culture. La manufacture a confirmé que "le budget de production du service de table de l'Elysée est pris en charge sur le budget de fonctionnement annuel de l'établissement", qui s'élève actuellement à environ quatre millions d'euros. Avec cette enveloppe, elle fournit les services de l'Etat comme les ministères, les préfectures ou les ambassades. La fourniture à l'Elysée de ses services de table et pièces de décor remonte au XVIIIe siècle.

En vérité, personne ne connaît encore le prix de la vaisselle, il faudra attendre la livraison. C’est la règle à La Manufacture de Sèvres. Tout simplement parce qu’on ne sait pas encore combien d’artistes vont travailler sur le projet. Et que le montant de la facture servira uniquement à les payer.

Le reste, la matière première, est prise en charge par la Manufacture. L’Elysée devrait donc débourser 60% de la somme qui sera prélevée sur le budget de fonctionnement. Dans tous les cas, ce sont bien nos impôts qui paieront cette vaisselle.

Matthieu Rouault