RMC

A Brachay, Marine Le Pen se dresse en "femme libre" pour défendre le peuple français

-

- - AFP

Marine Le Pen a lancé samedi sa campagne pour la prochaine présidentielle. La candidate du Front National avait réuni plusieurs centaines de militants à Brachay, petit village de la Haute Marne, théâtre symbolique de son discours de rentrée depuis 2012.

Après un été en retrait, Marine Le Pen s'est montrée combattive, samedi pour lancer cette année présidentielle. La président et candidate du Front national avait réuni ses partisans à Brachay, ils étaient quelques centaines, plus convaincus que jamais.

La présidente du Front national s'est posée en "femme libre": "Cette liberté fait de moi une exception dans la vie politique française parce que l'on voit bien que l'ensemble des responsables politiques est soumis, a des ascenseurs à renvoyer, cherche à plaire que ce soit aux puissances d'argent, aux multinationales, à l'Allemagne, à l'Union européenne, à Washington, il faut toujours faire plaisir à quelqu'un. Moi je suis libre de tout cela, je ne défends que le peuple français, c'est lui mon souverain", a-t-elle notamment déclaré au micro de RMC.

"Une rentrée politique toute particulière"

Et dans l'entourage de Marine Le Pen, il y a la même volonté d'en découdre: "C'est la rentrée politique habituelle mais elle est toute particulière parce que dans quelques mois, nous serons en élection présidentielle. Elle est encore plus intéressante que les autres. On est un peu comme des chevaux dans les boxes on attend qu'on nous libère", piaffe Sophie Montel, député européenne du Grand Est.

Dans les startings blocks pour défendre la "France apaisée" slogan du FN pour 2017. Un slogan que Marine Le Pen a détaillé à nouveau hier à grand renforts d'expressions guerrières.

P.B. avec Jean-Baptiste Durand