RMC

Colère des élus locaux: Macron veut jouer l'apaisement

Le congrès des maires de France s'ouvre mardi à Paris avec des élus déterminés qui entendent restaurer le lien avec Emmanuel Macron et le gouvernement sans céder sur leurs revendications.

Le président de la République ne viendra pas cette année devant le congrès de l'Association des maires de France, mais s'exprimera devant les élus invités mercredi soir à l'Élysée. Une lettre adressée à chaque maire, une réception pour 1000 d'entre eux à l'Elysée ce mercredi… Face à la défiance des élus locaux, Emmanuel Macron joue l'apaisement mais à domicile. Pas question pour le Président de la République de se rendre au Congrès des maires comme il s'y était pourtant engagé.

Lassitude des élus locaux

Une mauvaise manière, un manque de maturité jugent plusieurs élus. La preuve que définitivement, le Président ne comprend pas ce qu'est la politique de proximité résume un maire. Pas de colère mais de la lassitude chez les élus locaux: marre de ne plus être maître de nos mandats, marre de ne pas pouvoir répondre concrètement aux problèmes de nos administrés. Les maires reprochent au Président de la République son côté trop technocrate, cette impression qu'il veut s'occuper de tout tout seul. Le début de mea-culpa d'Emmanuel Macron la semaine dernière sur le thème de la réconciliation entre le peuple et ses dirigeants est loin d'avoir convaincu les maires.

Annabel Roger (avec P.B.)