RMC

Darmanin candidat aux municipales: bénéficiera-t-il d'une dérogation pour rester au gouvernement?

Poids-lourd de l'exécutif, Gérald Darmanin a levé le vrai-faux suspense lundi soir en annonçant sa candidature en tête de liste aux municipales à Tourcoing (Nord).

Le secret de Polichinelle a été levé lundi soir. Gérald Darmanin sera bien tête de liste aux élections municipales de mars prochain à Tourcoing, la ville du Nord qu'il a dirigée pendant le précédent mandat (de 2014 à 2017) et dont il a quitté le fauteuil de maire en entrant au gouvernement d'Edouard Philippe. 

Le ministre du Budget l'annonce dans un entretien au quotidien La Voix du Nord. Une bataille électorale qu'il engage dit-il "pour être maire". Une formule qui pourrait signifier, à terme, son départ du gouvernement. A moins que l'éxecutif ne cherche à le retenir, Martin Juret ?

"Le président de la République m'a autorisé à être en campagne", assure-t-il. Adoubé par Emmanuel Macron dans sa course pour gagner à nouveau Tourcoing, il sera donc à la fois candidat et membre du gouvernement jusqu'aux scrutins des 15 et 22 mars prochains. 

"Macron a besoin de le garder, Darmanin est en position de force"

Mais s'il est élu maire, Gérard Darmanin va-t-il cumuler les deux casquettes ? Il y a quelques mois, Matignon était clair: impossible d'exercer les deux fonctions à la fois. Une règle qui pourrait ne pas s'appliquer à Gérald Darmanin.

Interrogé sur un éventuel départ du gouvernement, un proche du Premier ministre assure ne pas vouloir entrer dans la politique fiction. "Macron a besoin de le garder, Darmanin est en position de force", ajoute un ténor de la Macronie, persuadé, que le nordiste restera ministre et sera même promu, lors du prochain remaniement.

Juliette Droz et Martin Juret (avec J.A.)