RMC

Difficultés financières et politique: la rentrée de Marine Le Pen est compliquée

Marine Le Pen effectue sa rentrée ce vendredi à la Foire de Châlons-en-Champagne d'où elle prononcera un petit discours. Mais où en est vraiment la présidente du Rassemblement national?

Une rentrée agitée. Contrairement aux années précédentes, Marine Le Pen ne prononcera pas de discours de rentrée dans la commune de Brachay, le maire ayant rejoint les Patriotes de Florian Philippot. A la place, Marine Le Pen prononcera un grand discours de rentrée, la semaine prochaine depuis Fréjus.

Pas de grand raout estival car les finances du parti sont à sec: en raison de l’enquête sur ses assistants présumés fictifs au Parlement européen, la justice a décidé, en juillet, de saisir à titre conservatoire la dotation publique qui aurait dû lui être versée, soit 2 millions d'euros. 

D'ailleurs, ce qui mine le parti, c'est sa trésorerie. Les militants se sont côtisés pendant l'été pour renflouer les caisses mais "Ce n'est pas suffisant, on ne peut pas organiser de gros événements avec des stands, beaucoup d'invités", déplore un proche de Marine Le Pen.

"Des thèmes de prédilection toujours d'actualité"

Rentrée à minima donc pour la présidente du RN. Ce vendredi, depuis la foire de Chalons, elle prononcera un discours porté sur l'écologie, le vivre ensemble. Manière pour elle d'aborder d'autres thématiques et de se démarquer de ses adversaires à droite: Florian Philippot, Laurent Wauquiez ou Nicolas Dupont-Aignan grignotent son territoire.

"Ca prouve que nos thèmes de prédilection sont toujours d'actualité", minimise un député qui dit ne pas prendre cette concurrence bien au sérieux. 

Marine Le Pen entend capitaliser sur son alliance avec la Ligue italienne de Matteo Salvini. La présidente du parti veut se concentrer sur les européennes. "Dans cette élection, nous sommes un aimant pour les gens de droite", analyse un proche. Objectif pour le RN: être le 1er parti de France, comme en 2014. 

Elisa Bertholomey & X.A