RMC

Echange musclé avec Corbière, Bourdin philosophe: "La colère, ce n'est pas la haine"

PRÉSIDENT MAGNIEN - Alexis Corbière, député de la France Insoumise était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin. La tension était palpable.

Comme on pouvait s'y attendre après les propos de Jean-Luc Mélenchon sur la haine des médias, on a assisté à un face-à-face entre Jean-Jacques Bourdin, l'intervieweur, et Alexis Corbière, l'interviewé dans Bourdin Direct, ce lundi matin à 8h35.

Jean-Jacques Bourdin a commencé en sortant une phrase qu'Alexis Corbière a dit: "Journalistes pourris jusqu'à la moelle. Des journalistes veules" auquel le député de la France Insoumise répond: "C'est un réalité, il y a des journalistes veules."

"Ne montez pas le ton monsieur Bourdin"

C'est ensuite, ce dernier, qui a attaqué Jean-Jacques Bourdin sur son style: "Le style Bourdin, c'est quoi? C'est pas l'esprit corpo vis-à-vis des journalistes. Ce n'est pas votre marque de fabrique. Donc on a le droit de critiquer la presse." Puis le ton monte quelque peu: "Ne montez pas le ton monsieur Bourdin. Pourquoi je viens chez vous Bourdin? Excusez-moi Jean-Jacques Bourdin. Parce que je vous le dis, c'est pas pour vous flatter car vous m'avez agacé. On s'est déjà rentrés dedans tous les deux." Jean-Jacques Bourdin lui rétorque: "Je vous ai agacé? C'est vous qui m'avez agacé".

Alexis Corbière enchaîne sur le climat ambiant entre journalistes et politiques: "Vous voyez le climat que ça produit?" Jean Jacques Bourdin lui répond: "Le climat c'est vous qui le créé". L'ex porte-parole de Jean-Luc Mélenchon durant la campagne présidentielle de 2017 veut conclure: "On peut discuter sur le mot haine mais cette colère qui existe dans le pays, elle est contre la presse" auquel Jean-Jacques Bourdin contre-attaque: "Je déteste ce mot. La colère, ce n'est pas la haine". Et c'est Jean-Jacques Bourdin qui a le mot de la fin: "Non mais c'est vrai, il faut réfléchir à ça".

B.M avec Bourdin Direct