RMC

Européennes: "Le RN va influencer les partis de gouvernement mais il ne va pas gouverner le Parlement"

La liste Rassemblement national, arrivée légèrement en tête des élections européennes dimanche devant celle soutenue par Emmanuel Macron. Pour autant, le groupe nationaliste auquel appartient le RN au Parlement ne devrait pas pour autant gouverner.

Le Rassemblement national est bien arrivé en tête des élections européennes (24,2% des voix) comme le prévoyaient les sondages.

Jordan Bardella, la tête de liste, a réagi aux résultats, pointant du doigt la responsabilité d'Emmanuel Macron:

"Le peuple français a infligé ce soir une sanction claire ainsi qu’une leçon d’humilité au président de la République qui a choisi d’engager toute son autorité dans la campagne. Et a appelé l'Europe à se réorienter: "L'Union européenne ne peut plus ignorer l'aspiration des peuples à la protection, à la liberté et à la souveraineté. Elle doit désormais réorienter radicalement politique économique, sociale et migratoire".

"Le RN ne va pas gouverner le Parlement européen"

Mais le RN et le groupe populiste auquel il appartient au Parlement ne va pas pour autant peser davantage sur le Parlement, estime Yves Bertoncini, spécialiste des questions européennes sur RMC:

"Il faut quand même redire qu'il n'y a pas beaucoup de pays où l'extrême droite va sortir en tête: il y a la France et l'Italie, et c'est tout. Le parti Ukip de Nigel Farage devrait sortir en tête en Grande-Bretagne, mais avec le Brexit, la situation est un peu particulière puisque les eurodéputés ne devraient pas siéger très longtemps. Le groupe auquel va appartenir Jordan Bardella va arriver avec autant de sièges qu'en 2014, ça va être un groupe qui pèse 10% au Parlement. Il y a d'autres groupes souverainistes à côté. Le RN va peser, influencer les partis de gouvernement mais il ne va pas gouverner le Parlement européen".
Paulina Benavente