RMC

Expo universelle 2025: "Macron laisse son Premier ministre tout envoyer par-dessus bord"

-

- - -

Selon une information du JDD ce dimanche matin, la France renonce à présenter sa candidature pour l'exposition universelle de 2025.

"J’ai décidé de ne pas donner suite à la candidature de la France à l’Exposition universelle, qui sera retirée", a annoncé Edouard Philippe dans une lettre publiée ce matin par le Journal du Dimanche.

Dans cette lettre, adressée à Pascal Lamy, le président du groupement d'intérêt public Expofrance 2025, le Premier ministre pointe les faiblesses structurelles de la candidature.

Tout d’abord, des projections de fréquentation trop optimistes. ExpoFrance tablait au pire sur 35 à 40 millions de visiteurs, au mieux sur 65 millions de curieux. Seulement, en 2015, ce sont trois fois moins de personnes qui se sont pressées à Milan pour l'exposition universelle. Matignon refuse donc de prendre ce qui deviendrait un risque pour les dépenses publiques.

Deuxième point de blocage: le manque de partenaires privés pour soutenir ce projet. Reste que le retrait de candidature française apparaît comme un revirement. En novembre dernier, Emmanuel Macron lui-même soutenait ce projet. D'où, les vives réactions ce samedi de deux des principaux intéressés.

"C’est un mauvais signal qui est envoyé pour la France"

Pour Jean-Christophe Fromentin, président du comité d'organisation, ce choix est le signe d'une France qui renonce, qui recule. Décision incompréhensible aussi pour le vice-président du comité et député du Val-de-Marne, Luc Carvounas, qui déplore la décision du Premier ministre.

"Aujourd'hui le Président Macron, laisse son Premier ministre tout envoyer par-dessus bord. On a un Premier ministre qui pensait que se lancer sur ce projet n’avait pas d’intérêt. Je le regrette. C’est un mauvais signal qui est envoyé pour la France, pour son aménagement et son attractivité".

Le 22 novembre dernier, Emmanuel Macron avait officiellement présenté la candidature de la France à l’organisation de l’Exposition Universelle de 2025 et annoncé le thème choisi: "La connaissance à partager, la planète à protéger".

Trois candidats restent en lice: la Russie avec Ekaterinbourg, le Japon avec Osaka et l'Azerbaïdjan avec Bakou. Le choix du bureau international des expositions sera connu en novembre 2018.

Mélanie Delaunay et Claire Checcaglini