RMC

Hollande surclasse Sarkozy

« Les coulisses de la politique » du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC, avec Christophe Jakubyszyn.

« Les coulisses de la politique » du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC, avec Christophe Jakubyszyn. - -

Comme chaque mois, notre sondage exclusif CSA pour RMC/BFMTV/20Minutes, la Course pour la présidentielle 2012. Principal enseignement : les primaires ont dopé le candidat socialiste François Hollande.

L'exposition médiatique et la bonne tenue des primaires ajoutées à « l'effet vainqueur » de dimanche soir ont propulsé François Hollande à des niveaux rarement atteints par un candidat socialiste. 35% des intentions de vote au premier tour, c'est mieux que DSK, dont le record était de 33%. Et avec 62% au second tour face à Nicolas Sarkozy, François Hollande commence sa campagne avec une sérieuse avance. Bien sûr, c'est un peu de circonstance, on est au lendemain de sa désignation. Mais tout de même, débuter une campagne dans de telles conditions est évidemment un atout.

Les Français rejettent Sarkozy

C'est l'autre enseignement de cette étude: le président de la République totalise 25% des voix au premier tour et 38% au second. 25% c'est pas énorme mais c'est pas mal. Objectivement, on a connu des présidents sortants et réélus qui partaient de beaucoup plus bas. Le socle de partisans n'est pas négligeable, la base est toujours là. Ce qui est inquiétant pour le président, c'est le rejet qu'il provoque dans le reste de la population. En effet, 61% des Français excluent de voter Nicolas Sarkozy au premier tour quoi qu'il arrive, à comparer aux 39% qui excluent de voter François Hollande. Autre chiffre: seuls 11% des Français pourraient voter soit pour l'un soit pour l'autre au premier tour. Evidemment ce sont eux qui seront la cible des politiques dans les prochains mois.

Baisse pour Le Pen et Mélenchon, rebond pour Bayrou

En tout cas pour l'instant c'est un léger effritement pour Marine Le Pen à 16% et pour Jean-Luc Mélenchon à 5%. Léger rebond en revanche pour François Bayrou qui progresse de deux points à 9% et qui profite sans doute du retrait de Jean-Louis Borloo. Mais au Centre finalement, le grand gagnant c'est encore une fois François Hollande qui est perçu comme un candidat de Centre-Gauche par 65% des Français, y compris d'ailleurs pour 77% des sympathisants de droite.

Sarkozy loin devant dans son propre camp

Le président n'a pas de rival. Même si 61% des sympathisants de droite réclame une primaire pour 2017, ils se prononcent très majoritairement en faveur de Nicolas Sarkozy pour les représenter en 2012 (39%), devant François Fillon (27%) et Alain Juppé (25%).

Hollande prudent, Sarkozy pas préoccupé

François Hollande a réagi au sondage RMC sur BFMTV, mais même avec 62% en sa faveur, le candidat PS reste réservé : « Cela m'inspire de la prudence, parce que ça ne se terminera pas ainsi. Cela fait plaisir aujourd'hui, en même temps ça en dit long sur l'impopularité actuelle de Nicolas Sarkozy ». Nicolas Sarkozy s'est lui aussi exprimé sur Radio J: « Ne vous préoccupez pas tant des sondages, des commentaires, de tout ça... ce qui compte c'est de faire son travail. Parfois il m'arrive de penser : quel temps perdu à commenter les sondages et à constater que 9 fois et demie sur 10 ceux-ci se trompent ».

Écoutez ci-dessous « Les coulisses de la politique » de ce Mercredi 19 octobre 2011 sur RMC avec Christophe Jakubyszyn et Jean-Jacques Bourdin :

Christophe Jakubyszyn