RMC

"Itinérance mémorielle" de Macron: réussite ou fiasco?

"Itinérance mémorielle" de Macron: réussite ou fiasco?

"Itinérance mémorielle" de Macron: réussite ou fiasco? - RMC

Le Président sillonne la France depuis le début de la semaine pour se recueillir sur les lieux symboliques de la Première Guerre Mondiale. A la rencontre des Français, le chef de l'Etat reçoit également invectives, reproches et colère. L’itinérance mémorielle devient-elle un chemin de croix?  Ca fait débat sur RMC.

Aller "au contact". L'expression, chère aux politiques, résonne particulièrement aujourd'hui, alors que le Président sillonne la France depuis le début de la semaine pour se recueillir sur les lieux symboliques de la Première Guerre Mondiale.

Avec cette visite d'"itinérance mémorielle", le Président est souvent malmené par les interpellations des Français rencontrés. Polémique sur Pétain, échange tendu sur les taxes, le diesel, la CSG... Le président est pris à parti quasi quotidiennement. Comme à Charleville-Mézières, mercredi, où une retraitée exaspérée lance: "Pourquoi vous nous massacrez, moi et mon mari?".

"Un bombardement tout azimut et un peu désordonné"

Une telle colère des français qui, en réalité, parasite l’essentiel du message présidentiel, selon le politologue Bruno Cautrès sur RMC.

"Cette itinérance est devenue multi-thème, multi-cartes. On a parlé de l'essence, d'économie, de pouvoir d'achat, de Pétain. Trop de sujets très différents, trop de prises de paroles aussi: on a l'impression d'avoir un bombardement tout azimut et un peu désordonné et même avec des moment difficiles avec les Français".

Malgré les bains de foule parfois houleux et les invectives, Emmanuel Macron se dit très heureux de ces quatre jours à la rencontre des Français. Ce périple est "un vrai bonheur", assure le président de la République.

Jean-Baptiste Bourgeon & XA