RMC
Exclusivité

Jordan Bardella dénonce les propos de Le Graët: "Le Dry January, ce n'est probablement pas son truc"

Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, a violemment taclé ce lundi sur RMC-BFMTV Noël Le Graët, le président de la FFF, après ses propos polémiques visant Zinédine Zidane dimanche soir sur RMC.

Les salves de critiques visant Noël Le Graët ont rapidement atteint la sphère politique. Le président de la Fédération française de football a choqué en évoquant trivialement l'avenir de Zinédine Zidane dans Bartoli Time sur RMC dimanche. Il a assuré n'en avoir "rien à secouer" de l'avenir de l'ancien numéro 10 des Bleus, un temps pressenti pour succéder un jour à Didier Deschamps à la tête de l'équipe de France de football.

Jordan Bardella, président de Rassemblement national était l'invité du Face à Face d'Apolline de Malherbe ce lundi sur RMC-BFMTV, et a réagi à la polémique née de ces propos.

"Il faut qu'il s'excuse et peut-être qu'il envisage sa propre succession"

"Ce sont des propos qui sont particulièrement inélégants, méprisants et insultants à l'égard d'un joueur qui est une légende de l'histoire du football. Ces propos blessent énormément de supporters", note-t-il.

Le clan Le Graët plaide la "maladresse", mais Jordan Bardella va plus loin dans la critique du président de la FFF sous-entend un problème d'alcool: "Probablement que le Dry january (mois de janvier sans alcool) n'est pas son truc. Ses propos sont hasardeux et j'espère qu'il aura l'occasion de s'excuser", lance-t-il avant d'estimer qu'il faudrait qu'il "envisage sa succession".

>> Suivez RMC sur Google pour retrouver les dernières actualités 

Même Kylian Mbappé est monté au créneau sur les réseaux sociaux pour dénoncer les propos de Noël Le Graët, estimant que "Zidane, c'est la France". Jordan Bardella a selon lui "raison" de tacler son propre président.

J.A.