RMC

La fille de Jacques Chirac : « Il ne m'a pas reconnue »

Anh Dao Traxel, fille adoptive du couple Chirac.

Anh Dao Traxel, fille adoptive du couple Chirac. - -

Alors que la justice vient de dispenser Jacques Chirac de présence au procès des «emplois fictifs» de la ville de Paris, sa fille adoptive, Anh Dao Traxel, décrit un vieil homme malade et fatigué qui ne l'a même pas reconnue lors de leur dernière rencontre.

Interrogée ce mardi matin sur RMC, Anh Dao Traxel, la fille adoptive du couple Chirac, confirme la faiblesse de l'état de santé de l'ancien président de la République : « Je vous le dis franchement, c'est un vieil homme malade. La dernière fois que je l'ai vu, c'était le 26 févier dernier devant chez lui, quai Voltaire à Paris. Et il ne m'a pas reconnue. Vous savez, sur le coup, j'ai eu très mal, vous ne pouvez pas imaginer. »

« C'est indigne de juger un président 20 ans après »

« Mais j'ai surtout compris à ce moment-là que Chirac était victime de troubles de la mémoire très graves. Un peu plus tard, j'ai quand même eu des excuses de sa part. Je crois que son état de santé l'a vraiment contraint à renoncer à sa présence au procès. Par ailleurs, certes on ne peut pas échapper à la justice, mais c'est indigne de juger un président 20 ans après les faits. C'est trop tard et ça ne donne pas une bonne image de la France. En plus, ça ne sert strictement à rien, car Jacques Chirac a rendu service à la France toute sa vie. Il faut désormais le respecter ».

La Rédaction