RMC

Large défaite pour Nadine Morano à Toul

-

- - -

L'ancienne ministre UMP Nadine Morano a été largement battue au second tour des législatives à Toul (Meurthe-et-Moselle). Elle espérait combler son retard au premier tour en misant sur les voix des électeurs du FN...

Retrouvez tous les résultats des élections législatives sur notre carte interactive en cliquant ici.

Malgré ses appels au FN, Nadine Morano a été battue à Toul. L'ancienne ministre UMP de Nicolas Sarkozy ne retrouvera pas les bancs de l'Assemblée nationale. Elle a reconnu sa défaite hier soir face au candidat du PS Dominique Potier (55,67%). Une large défaite, puisque l'ancienne ministre n'a recueilli que 44,33% des voix, dans la cinquième circonscription de Meurthe-et-Moselle, où elle était élue depuis 2002.
Au premier tour, avec 34,33% des suffrages, Nadine Morano était arrivée 5 points derrière le candidat PS, Dominique Potier (39,29%). Un retard qu’elle espérait combler grâce aux voix des électeurs frontistes (16,45% des suffrages exprimés), à qui elle avait lancé un appel le soir même du premier tour. Quelques jours plus tard, elle renouvelait son appel dans l'hebdomadaire d’extrême droite Minute.

« Un coup politique qui se règlera devant les tribunaux »

Cerise sur le gâteau, l’ancienne sarkozyste s’est fait piéger au téléphone par l’humoriste Gérald Dahan qui s’est fait passer vendredi pour le numéro 2 du FN, Louis Aliot. Dimanche soir, après avoir reconnu sa défaite, Nadine Morano a une nouvelle fois dénoncé ce canular : « J’ai un tout petit peu d’amertume par rapport à des méthodes que je qualifie de crapuleuses. Lorsque quelqu’un qui se fait passer pour un humoriste, vous appelle, coupe, tronque, manipule et rend public des propos, usurpe une identité, ça s’appelle un coup politique qui se règlera devant les tribunaux, dénonce-t-elle. Parce que dans ce pays il faut arrêter de tout laisser faire, au nom de soi-disant l’humour ou la liberté d’expression. » Nadine Morano a prévu de porter plainte contre Gérald Dahan.

La Rédaction