RMC

Le Sénat à gauche, qu'est-ce que ça va changer ?

-

- - -

La victoire de la gauche, qui s'est emparée dimanche de la majorité absolue au Sénat, est une première dans la Vème République. Concrètement, quelles seront les conséquences institutionnelles de ce bouleversement ? Explications.

Le changement de majorité au Sénat - détenue jusqu'alors par la droite - est assurément un fait politique important. A sept mois de la présidentielle, certains y voient déjà une future défaite de l'UMP en 2012. S'agit-il également d'un chamboulement institutionnel ? Certaines réformes du gouvernement pourraient-elles être bloquées ?

«C'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot»

« Non », répond le constitutionnaliste Guy Carcassonne. « Un Sénat dans l'opposition, c'est une situation qu'on a déjà souvent connue. Ça ne va pas pour autant empêcher la droite de gouverner. Pour les textes importants, c'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot quoi qu'on en dise. C'est vrai qu'il n'y aura pas de révision constitutionnelle sur la règle d'or, car il n'y a plus la majorité des 3/5èmes pour la voter en Congrès du Parlement. Mais pour le reste, les textes passeront normalement même si ça pourra parfois prendre un petit peu plus de temps. Je peux vous garantir d'ores-et-déjà que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale sera voté, que le budget 2012 sera voté, et qu'il n'y aura aucun blocage possible ».

La Rédaction