RMC

Listes communautaires aux municipales: le plan du gouvernement

Des propositions seront remises à Emmanuel Macron dans les prochains jours. RMC vous en dévoile les premières pistes.

Bruno Retailleau, patron du groupe LR au Sénat, va déposer aujourd'hui une proposition de loi pour interdire les listes communautaires à l'approche des municipales.

De son côté, le gouvernement réfléchit de son côté à des mesures pour empêcher les élus de prendre des décisions communautaires lors des délibérations en conseil municipal. Ces propositions seront remises à Emmanuel Macron dans les prochains jours. RMC vous en dévoile les premières pistes.

Ainsi, si des voix au gouvernement souhaitaient il y a encore peu interdire les listes communautaires, l'Exécutif a finalement renoncé.

"Trop complexe" confie un conseiller ministériel à RMC: "Ces gens sont malins, les choses ne seront jamais écrites clairement sur leurs programmes électoraux".

"On se prépare à avoir toutes les armes contre des élus"

Pour contourner ces difficultés, l'Exécutif réfléchit désormais à s'attaquer à toutes les mesures à caractère communautaire prises lors des conseils municipaux. "On se prépare à avoir toutes les armes contre des élus qui seraient tenter de faire de l'entrisme" poursuit ce conseiller. 

Concrètement, les préfets pourraient avoir l'obligation de vérifier systématiquement des décisions comme le versement de subventions à certaines associations ou encore les horaires d'ouverture des services publics.

Une suspension temporaire des maires ne respectant pas la laïcité ou les principes républicains est également envisagée.

Jérémy Trottin