RMC

Manuel Valls assure sur RMC qu'il "n'arrêtera pas" la politique s'il est battu à la primaire

Interrogé par un auditeur de RMC, l'ancien Premier ministre a assuré ce vendredi dans Bourdin Direct qu'il n'envisageait pas la défaite à la primaire de la gauche, et encore moins de quitter la vie politique s'il était battu.

Manuel Valls ne veut pas faire la même erreur que Nicolas Sarkozy, qui assurait sur RMC avant la présidentielle de 2012 que s'il perdait il abandonnerait la politique. On sait ce qu'il est advenu de cette promesse… L'ancien Premier ministre l'assure ce vendredi sur RMC, il "n'arrêtera pas" la politique s'il est battu à la primaire de la gauche les 22 et 29 janvier prochains.

"Vous savez, quand on s'engage en politique pour des idées, parce qu'on aime ce pays, et qu'on pense que la gauche lui est utile, on n'arrête pas. On peut le faire de différentes manières. Et puis je suis aussi l'élu d'un territoire, à Evry-Corbeilles. Nous verrons étape après étape, moi je ne saute pas ce moment essentiel qui est celui de la primaire (…). Mon avenir, ce sont ces deux prochains dimanches".

"Il ne faut jamais jouer le match avant"

Manuel Valls qui ne veut pas voir plus loin que la primaire, qu'il n'imagine pas perdre. "Je n'ai pas envie de la perdre. On va laisser les électeurs se déterminer. (…) Il ne faut jamais jouer le match avant, vous le savez bien. Moi je suis concentré sur cette primaire et je veux la gagner parce que je veux faire gagner la gauche".

P. Gril avec JJ. Bourdin