RMC

Meeting de Benoît Hamon à Paris: "je trouve qu'il n'a pas été assez offensif au début de sa campagne"

Ce mercredi, le candidat socialiste Benoît Hamon a tenu son dernier grand meeting place de la République, à Paris, avant le premier tour de l'élection présidentielle. Tapant fort sur ses adversaires, il a essayé de convaincre ses électeurs en les appelant au sursaut.

Le candidat socialiste Benoît Hamon a jeté mercredi ses dernières forces dans la bataille de la présidentielle, appelant lors d'un grand rassemblement citoyen et festif place de la République à Paris les électeurs à se "réveiller" et à résister aux injonctions du "vote utile". Un ultime discours, une ultime tentative de rassembler alors que dans les sondages il est classé loin derrière le quatuor de tête. Alors pour tenter une dernière fois de convaincre les électeurs de gauche, Benoît Hamon a lancé son "appel de la République".

"Citoyennes, citoyens, puisque vos dirigeants ne sont pas à la hauteur, soyez vous-mêmes à la hauteur", a-t-il lancé à un public conquis mais qui ne se fait pour autant pas d'illusion. "Ça va être très dur, estime ainsi Jean-Michel, militant PS depuis 20 ans. Mais c'est aussi pour ça que l'on vient le soutenir, pour montrer qu'il y quand même un peu de monde derrière lui". "Il faut croire au miracle, poursuit-il Parfois ça marche".

Mais déjà les partisans de Benoît Hamon cherchent à expliquer la défaite annoncée. Pour Hélène-Sophie, l'un des raisons est que le candidat a raté sa campagne: "Je trouve qu'il n'a pas été assez offensif au début alors que les autres, eux, sont très agressifs. Mais c'est aussi son tempérament et c'est aussi pour ça que l'aime bien". Le candidat socialiste se projette lui aussi après la présidentielle. Mercredi soir, il a promis de continuer à se battre comme un lion.

M.R avec Annabel Roger