RMC

Nicolas Sarkozy sur tous les fronts

« Les coulisses de la politique » du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC, avec Christophe Jakubyszyn.

« Les coulisses de la politique » du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC, avec Christophe Jakubyszyn. - -

A Francfort avec Angela Merkel ce mercredi, à la clinique avec Carla en fin de soirée et à l'UMP où il prépare sa candidature pour 2012: le président est sur tous les fronts.

Le président de la République a beau dire que la situation internationale et la crise de l'Euro l'occupent à 100%, la bataille de 2012 occupe... les 100% restants ! Cela pourrait s'apeller « opération Karcher » à doite: Nicolas Sarkozy est en train de faire place nette dans l'échiquier politique, pour être le seul à représenter l'UMP et le Centre à la présidentielle. Hier midi par exemple, déjeuner avec le Nouveau Centre à l'Elysée et notamment avec Hervé Morin qui envisage toujours de se présenter. Enfin peut-être un peu moins après le déjeuner d'hier... « On n'a jamais aussi bien travaillé avec le Nouveau Centre », a dit Nicolas Sarkozy en regardant Hervé Morin dans les yeux. Il lui a fait l'opération séduction « les attaques personnelles ne sont jamais venues de moi, je peux tout oublier ».

De Villepin de retour aux affaires ?

Participer oui, mais pas forcément en temps que candidat. Dominique de Villepin voit désormais régulièrement le président. Il a expliqué cette semaine que Nicolas Sarkozy avait dans sa main « l'antidote pour faire taire les critiques sur sa présidence ». Autrement dit, on a l'impression que Villepin n'attend plus qu'un geste fort du président, peut-être de faire partie de la nouvelle réunion hebdomadaire qui aura lieu désormais tous les mardis en fin d'après-midi à l'Elysée. La « réunion des ex », comme on l'appelle déjà en coulisses, les ex-premiers ministres: Juppé, Raffarin, et le bientôt ex-Fillon, il ne manque plus que l'ex-Villepin.

Sérénade à Jean-Louis Borloo

C'est la première victime de l'opération « Karcher à doite ». On évoque désormais à l'Elysée le plein retour de Borloo dans la majorité. Nicolas Sarkozy célèbre d'ailleurs aujourd'hui le 4e anniversaire du Grenelle avec un déplacement en compagnie de Nathalie Kosciusko-Morizet. Jean-Louis Borloo ne sera pas là, mais le président lui a préparé un hommage appuyé, une véritable sérénade. Au fond, il ne reste plus que François Bayrou au Centre pour tenir tête à Nicolas Sarkozy.

Indiscrétions sur le bébé: info ou intox ?

Ne croyez pas tout ce que vous allez lire dans la presse ! Officiellement les époux Sarkozy-Bruni ont promis d'être discrets sur ce bébé. On nous dit que Carla a promis d'attaquer tous les médias qui violeraient son intimité et celle du bébé. Pourtant on lit déjà ce matin des indiscétions : que Carla se serait passionnée pendant les derniers jours de sa grossesse pour la série Borgia de Canal + qui raconte la saga de la famille italienne et la quête du pouvoir au Vatican à la fin du XVe siècle. On lit encore que le couple présidentiel a suivi les rumeurs incessantes sur Internet sur la naissance ou le prénom de l'enfant. « J'espère que ce sera une fille », aurait plaisanté Carla Bruni après avoir vu que le réseau Twitter annonçait début octobre la naissance d'un petit Léopol. « C'est un hommage au roi des Belges », a ironisé Sarkozy en petit comité. Bref, soit ces indiscrétions ont été distillées par l'Elysée, soit elles ont été inventées par les journalistes: deux raisons de ne pas les lire.

Écoutez ci-dessous « Les coulisses de la politique » de ce Jeudi 20 octobre 2011 sur RMC avec Christophe Jakubyszyn et Jean-Jacques Bourdin :

Christophe Jakubyszyn