RMC

Note de maquillage d'Emmanuel Macron: "L'opinion publique n'est pas prête à accepter ces dépenses"

La note de maquillage de 26.000 euros pour trois mois de maquillage d'Emmanuel Macron, payée par l'Elysée, va obliger le président de la République à réagir.

Une note de 26 000 euros pour l'Elysée. Il s'agit des deux factures de 10.000 et 16.000 euros envoyée par la maquilleuse d'Emmanuel Macron pour trois mois de services.

Le président de la république a gardé dans ses services sa maquilleuse personnelle pour la campagne présidentielle, avec une nuance: elle n'est pas directement salariée de l'Elysée. "Nous avons fait appel à un prestataire dans l'urgence", a confirmé l'Élysée, qui précise que ce poste de dépense "a vocation à être réduit significativement".

"Il doit montrer qu'il est mobilisé pour rompre avec ces pratiques"

En attendant, la polémique va obliger le président de la République à réagir, selon Florian Silnicki, spécialiste en communication politique chez "LaFrenchCom". "Sa réaction à Emmanuel Macron elle doit être évidemment très forte. Il doit montrer qu'il est mobilisé pour rompre avec ces pratiques. Il doit y avoir chez Emmanuel Macron une réaction suffisamment forte pour que l'opinion le perçoive comme sincère et engagé pour rompre avec toutes ces dépenses. Aujourd'hui, en France, l'opinion publique n'est pas prête à accepter que des dépenses aussi superficielles et importantes soient engagées à l'heure où on demande à tous les électeurs de faire des efforts".

Loïc Kiefer (avec A.M.)