RMC

Primaire de la gauche: "Manuel Valls travaille pour la France depuis de nombreuses années"

Alors que Manuel Valls présente son programme ce mardi, RMC s'est rendue à Evry (Essonne), le bastion de l'ancien Premier ministre. Mais, même si la plupart des habitants le soutiennent, ils attendent avec impatience son programme pour faire définitivement leur choix.

Manuel Valls dévoile ce mardi les grandes orientations de son projet à la Maison de la Chimie (Paris VIIe). Candidat à la primaire du PS et de ses alliés depuis le 5 décembre seulement, l'ancien Premier ministre va donc mener une campagne éclair (de 20 jours seulement puisque le premier tour de la primaire est fixée au 22 janvier). Mais à Evry (Essonne), même si la plupart des habitants soutiennent leur candidat Valls, ils attendent avec impatience son programme pour faire définitivement leur choix.

"Je ne peux pas dire que je peux voter pour untel ou untel, affirme par exemple Alaoui, qui hésite entre Manuel Valls et Vincent Peillon. J'attends beaucoup des débats." L'équipe de Manuel Valls a donc trois semaines pour convaincre. Une campagne éclair qui n'affole pas du tout Farouk Alouani, l'un des représentants du candidat dans l'Essonne. "Pour nous, les jeux ne sont absolument pas faits, estime-t-il. Manuel Valls est un homme de convictions et de challenges. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il va pouvoir non seulement convaincre et faire en sorte que nos concitoyens aillent voter pour lui".

Henry Simenou, militant de gauche qui fait partie de l'équipe de campagne de Manuel Valls dans l'Essonne, est persuadé que trois semaines suffiront pour convaincre les sympathisants de gauche de voter pour l'ancien Premier ministre. "On peut considérer que les autres ont pris de l'avance mais Manuel Valls était attendu depuis de nombreuses années. Il travaille déjà pour la France depuis de nombreuses années. Nous allons donc retourner au travail pour rencontrer les gens, discuter avec eux pour pouvoir les convaincre".

M.R avec Charlotte Peyronnet