RMC

Que reproche-t-on exactement à Jacques Chirac ?

Jacques Chirac.

Jacques Chirac. - -

Jacques Chirac n'assistera pas au procès des emplois présumés fictifs de la ville de Paris. Mais il n'en reste pas moins le principal prévenu. Que lui reproche-t-on ? Que risque-t-il ? Réponses ici.

Pour la juge d'instruction qui l'a renvoyé devant le tribunal correctionnel, Jacques Chirac a organisé un « système » visant à « servir ses propres intérêts » au détriment des fonds publics. Il est accusé d'avoir fait engager au début des années 90 par la mairie de Paris, 21 chargés de mission et 7 permanents du RPR pour des emplois dits de complaisance.
Ces personnes auraient touché des salaires versés par la mairie, donc par le contribuable, alors qu'elles n'effectuaient aucun travail effectif pour son compte. Selon les juges, l'objectif était de créer des réseaux pour la carrière politique du maire en vue de son élection à l'Elysée en 1995.

Jusqu'à 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende

Jacques Chirac encourt jusqu'à 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende. Mais la justice ne prononce souvent que des peines avec sursis dans ces dossiers anciens.

La Rédaction et A. Manoli