RMC

Raffarin : « La dérive droitière a échoué »

Jean-Pierre Raffarin

Jean-Pierre Raffarin - -

L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV ce lundi matin. Il est bien sûr revenu sur la défaite de la droite aux législatives et l’avenir politique de l’UMP.

Retrouvez tous les résultats des élections législatives sur notre carte interactive en cliquant ici.

Jean-Pierre Raffarin, face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV ce lundi, a reconnu une défaite de la droite aux élections législatives en affirmant : « On a une alternance pacifique. Elle n’est pas forcément bienvenue mais démocratiquement, il faut respecter le choix des Français (…) Maintenant la gauche est responsable, je souhaite que la France réussisse, je ne souhaite pas les échecs. Je suis inquiet de la crise ».

« Rebâtir une pensée politique »

Jean-Pierre Raffarin a également tenu à tirer les leçons d’un tel échec : « C’était la dérive droitière. La stratégie du centre indépendant de la droite a échoué aussi. Donc ce qu’il faut, c’est rebâtir une pensée politique qui permette à l’UMP de s’appuyer sur ces 2 partis. Je pense que notre majorité, dans le passé, a été hémiplégique, que la partie droitière a été renforcée par rapport à sa partie centrale. C’est à la droite républicaine de matcher avec le Front national. Ceux qui n’ont pas fait d’alliance, mais qui avaient des complicités thématiques ont payé leurs erreurs. Je pense que clairement, il y a une récompense à ceux qui ont été les plus vertueux ». L’ancien Premier ministre a également expliqué que l’UMP devait « être un parti de centre droit entre la culture ouverte et la culture autoritaire. Pendant ce quinquennat notre majorité ne s’est pas suffisamment appuyée sur ses deux cultures ».
Jean-Pierre Raffarin a enfin précisé que face à cette nécessité de renouveau dans la pensée politique de l’UMP, il serait prêt à se présenter « pour prendre la tête de l’UMP ».

La Rédaction