RMC

Rassemblement pro-Fillon au Trocadéro: "on sera là pour le porter à l'Élysée"

RMC s'est rendue dans une permanence Les Républicains, à Dijon, en Côte-d'Or, où on assure récolter des dizaines de demandes pour rejoindre le cortège de bus prévu pour participer au rassemblement de soutien à François Fillon, dimanche à Paris, place du Trocadéro.

Peu importe la polémique, peu importe qui serait derrière cette manifestation, le plus important, c'est de montrer son soutien indéfectible à François Fillon. Les plus farouches soutiens du toujours candidat de la droite à la présidentielle ne veulent pas rater le "grand rassemblement populaire" prévu dimanche, place du Trocadéro, à Paris. Et ils sont sûr d'y être nombreux.

RMC s'est rendue à la permanence des Républicains à Dijon, en Côte d'Or, où les demandes d'inscription pour se rendre à Paris dimanche ont explosé en quelques heures, assure-t-on. Le téléphone de la permanence a beaucoup sonné depuis l'annonce du rassemblement, se félicite Valérie Grandet, en charge de la campagne du candidat Fillon en Côte-d'Or. "Les 53 places du bus qu'on a affrété vont être rapidement complètes puisque là, sans avoir fait aucun envoi de mailing, on a déjà une vingtaine de personnes qui se sont inscrites de manière spontanée".

"C'est notre candidat !"

Philippe fait partie de ces militants prêt à faire trois heures de bus pour soutenir François Fillon au Trocadéro "Il faut dire aux Français que nous sommes là pour le soutenir. C'est notre candidat, c'est le futur président de la République. Il faut que la France se redresse, c'est pour ça qu'il faut monter à Paris".

Malgré les défections politiques qui s'accumulent, malgré le recours à Alain Juppé qui se préciserait, la base, elle, veut montrer qu'elle résiste. "On a envie de lui montrer qu'il n'est pas tout seul, explique Valérie Grandet. L'objectif c'est de lui dire: 'vous n'êtes pas seul, on sera là jusqu'au bout et on vous portera à l'Élysée'".

Plusieurs cars de militants sont également prévus depuis Lyon, Reims, ou encore la Normandie. Les militants, qui ont tous en mémoire le rassemblement organisé par Nicolas Sarkozy au Trocadéro en 2012, qui avait réuni 200.000 supporters, espèrent cette fois atteindre les 100.000 fidèles à François Fillon.

P. Gril avec Gwenaël Windrestin