RMC

Record de voix pour Marine Le Pen: "ce n'est plus ni une tare, ni une honte de voter Front national"

Selon les résultats quasi-définitifs du ministère de l'Intérieur, le Front national n'arrive en tête que dans deux départements au second tour: l'Aisne et le Pas-de-Calais. Dans ce dernier, à Liévin plus précisément Marine Le Pen a recueilli 58,85% des suffrages. Alors, malgré la déception, les militants croient en l'avenir de leur parti.

Marine Le Pen a été largement battue au second tour de l’élection présidentielle ce dimanche. Avec seulement 33,94 % des voix, selon les résultats quasi-définitifs du ministère de l’Intérieur, la candidate du Front national termine loin derrière Emmanuel Macron (autour de 66,06 %). Mais malgré cette large défaite, le parti d’extrême droite a battu son record de voix pour une élection: plus de 10,6 millions de personnes ont voté FN ce dimanche. Marine Le Pen arrive même en tête dans deux départements: l'Aisne et le Pas-de-Calais. Dans ce dernier, à Liévin plus précisément, la candidate frontiste a recueilli 58,85% des suffrages. Alors, malgré la déception, les militants croient en l'avenir de leur parti.

"J'imaginais un résultat plus serré, regrette Pierre. Je suis déçu. Macron n'est pas le président qui me correspond. Il n'y a pas d'avenir, pas de projet. J'espérais un changement et là je pense que c'est mort". Cependant, la défaite de Marine Le Pen n'entache pas l'enthousiasme de Lise: "C'est une fierté. Il faut bien se rendre compte que ce n'est plus ni une tare, ni une honte de voter Front national. On va continuer à se battre. Le but maintenant c'est d'être la force d'opposition d'Emmanuel Macron. Et de montrer que la France patriote n'est pas morte".

"Je suis forcément déçu du résultat mais, malgré tout, on a pratiquement progressé de plus de trois millions de voix. C'est donc très positif, assure Johann, militant frontiste à Meurchin (Pas-de-Calais) où Marine Le Pen a dépassé les 60% de voix. Maintenant il faut mener le combat des législatives donc on repart au combat. On est plus que jamais déterminés. On espère que dans un mois ça sera un autre résultat, que ça sera l'alliance patriote et républicaine qui sera majoritaire à l'Assemblée nationale".

M.R avec Marie Monier