RMC

Régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie: les militants de gauche font campagne pour X.Bertrand

Xavier Bertrand est opposé à Marine Le Pen au second tour des régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Xavier Bertrand est opposé à Marine Le Pen au second tour des régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie - AFP

REPORTAGE – Dans le Nord, la gauche se cherche toujours. Certains militants EELV ont néanmoins décidé de tout faire pour éviter la victoire de Marine Le Pen, allant même jusqu'à faire campagne pour Xavier Bertrand. "C'est une situation politique extrêmement urgente et difficile qui l'exige", explique l'un d'eux sur RMC.

Marine Le Pen est arrivé largement en tête au premier tour des élections régionales. Candidate dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la présidente du Front national a obtenu 40,6% des suffrages exprimés et a surclassé Xavier Bertrand (LR, 25 %) et Pierre de Saintignon, (PS, 18,1 %). Dès lors pour éviter la victoire de Marine Le Pen au second tour, ce dernier s'est désisté et a assuré ce mardi qu'il votera pour Xavier Bertrand. Certains militants EELV ont eux aussi décidé de tout faire pour que la présidente du FN ne se retrouve pas à la tête de la région, allant même jusqu'à faire campagne pour Xavier Bertrand comme a pu le constater RMC ce mercredi à Lille.

C'est le cas de Julien Lecaille, militant écologiste depuis quinze ans, qui, face à l'enjeu politique, s'est rapproché dès dimanche soir de l'équipe de campagne du candidat Républicains. "C'est une situation politique extrêmement urgente et difficile qui l'exige, explique-t-il tracts de la droite en main. Il va falloir trouver les mots…" Et d'ajouter: "Les propositions de cette liste ne me plaisent pas forcément mais je préfère que ce soit Xavier Bertrand, avec toutes les réserves que l'on peut avoir, qui ait la chance de mettre en œuvre son projet plutôt que Marine Le Pen".

"Difficile de convaincre"

Une aide bienvenue mais surprenante pour Caroline Boisard-Vannier, co-listière de Xavier Bertrand. "C'est vrai que c'est quand même atypique. Cela m'étonne mais plutôt en bien. Je suis ravie, admet-elle. Tous les gens qui se reconnaissent dans ce projet et se retrouvent dans ces valeurs sont les bienvenus pour nous aider à faire campagne". Depuis le retrait de Pierre de Saintignon, Yasmina Chigri, son ancienne co-listière essaye de convaincre les militants socialistes de voter pour Xavier Bertrand.

"J'ai eu plusieurs militants au téléphone qui m'ont dit qu'ils allaient voter blanc ou s'abstenir. Je leur expose donc la situation et les enjeux", déclare-t-elle. Tout en nuançant: "Convaincre, c'est difficile". Il y a toutefois "des échanges: j'essaye d'argumenter. On a tous une opinion sur Xavier Bertrand mais il faut regarder les enjeux, voir que si Marine Le Pen devient présidente, c'est le chaos".

Maxime Ricard avec Lionel Top