RMC

Remaniement: cette petite phrase d'Emmanuel Macron sur sa "relation de confiance unique" avec Edouard Philippe

Serait-ce la première pierre avant l'opération remaniement? Emmanuel Macron accorde une interview à plusieurs journaux de la presse quotidienne régionale vendredi.

"La rentrée sera très dure, il faut nous y préparer", a averti jeudi Emmanuel Macron dans un entretien à la presse quotidienne régionale, en détaillant ses priorités pour "la reconstruction économique, sociale et environnementale" du pays. Dans cet interview, le chef de l'Etat dessine les grandes lignes de sa stratégie pour les deux dernières années de son quinquennat, mais sans dévoiler avec quelle "nouvelle équipe" il entend la mener.

Après une crise sanitaire qui, de son propre aveu "l'a changé", et avant une rentrée très dure, Emmanuel Macron dévoile ses priorités: la relance de l'économie, l'environnement ou encore la refondation de la protection sociale... Le chef de l'Etat prévoit d'ailleurs une reprise des négociations avec les partenaires sociaux sur la réforme des retraites dès cet été.

"Au contraire"

Mais une question reste en suspend: Edouard Philippe mènera-t-il ces négociations? Emmanuel Macron ne livre aucun détail sur le casting de la prochaine équipe... et se contente de saluer le "travail remarquable" de son Premier Ministre et leur "relation de confiance". "Depuis trois ans à mes côtés, il mène avec les gouvernements successifs un travail remarquable", souligne-t-il.

Plus intriguant: plusieurs journaux régionaux, parmi ceux ayant participé à l'entretien, indiquent qu'Emmanuel Macron a répondu "au contraire" à la question de savoir si, avec Edouard Philippe, c'était désormais "de l'histoire ancienne". Deux mots finalement retirés de certains journaux, mais que le président a bien prononcé selon plusieurs participants. 

Paul Barcelonne avec Xavier Allain