RMC

Sur les malfaiteurs laissés en liberté : « Un dossier scandaleux », dit Apparu sur RMC

Benoist Apparu, député UMP de la Marne était l'invité d'Olivier Truchot sur RMC et BFMTV.

Benoist Apparu, député UMP de la Marne était l'invité d'Olivier Truchot sur RMC et BFMTV. - -

Ce lundi matin sur RMC et BFMTV, Olivier Truchot recevait Benoist Apparu. Le député UMP de la Marne, est aussi revenu sur l’appel aux dons de l’UMP après l’invalidation des comptes de campagne. Il a également taclé Cécile Duflot qualifiant « d’erreur fondamentale » l’encadrement des loyers.

Ce lundi matin de 8h40 à 9h sur RMC et BFMTV, Benoist Apparu était l’invité d’Olivier Truchot. Le député UMP de la Marne est revenu sur le Sarkothon, l’appel aux dons lancé par l’UMP après l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Benoist Apparu a également pointé du doigt « l’erreur fondamentale » de l’encadrement des loyers, un décret reconduit la semaine dernière par Cécile Duflot, la ministre du Logement. Et le député UMP a enfin commenté la mise en liberté de trois malfaiteurs faute de places en prison pour les accueillir.

Sur le prolongement de l'encadrement des loyers

8h54 - Benoist Apparu : « L'encadrement des loyers n'est pas une bonne idée. Si les loyers augmentent, c'est à cause de l'offre et de la demande. Il faut construire massivement en Ile-de-France or, c'est là où on construit le moins faute de place. Si vous dites aux propriétaires : "Je vais bloquer les loyers", pensez-vous que cela va encourager les investisseurs ? Il faut trouver un équilibre entre propriétaires et locataires. Mais il faut produire des logements. Si vous n'avez pas de propriétaires, vous n'avez pas de locataires. Si j'avais une mesure : dérèglementer le logement. Si vous voulez faire baisser les prix de production, il faut baisser un certain nombre de normes. La norme handicap doit coûter autour de 10 à 15% en coût de construction supplémentaires. Des normes, j'en ai fait et je le regrette. Ce pays crève des normes. On veut se protéger de tout. La société, c'est risqué, le progrès, c'est risqué et si on ne fait rien, on s'assure O% de croissance dans les prochaines années ». 

Sur le Sarkothon

8h52 - Benoist Apparu : « J'espère que d'ici fin septembre, nous trouverons les deux millions manquants. J'ai donné mais c'est mon problème. Je ne vous donnerai pas le montant. Mais j'y ai contribué de façon conséquente. Quand Nadine Morano parle de 2000 euros pour les députés, elle fait ce qu'elle veut. Cela dit, c'est choquant qu'un député UMP ne donne rien. Nicolas Sarkozy a donné le plafond. Ça me parait bien ».

Sur Nicolas Sarkozy et les primaires à l'UMP

8h45 - Benoist Apparu : « Les Français regrettent le choix qu'ils ont fait l'année dernière. Je vois Nicolas Sarkozy de temps en temps, il est partagé. Aujourd'hui, c'est le leader naturel de la droite. On ne s'improvise par président du jour au lendemain. Quand quelqu'un pense à la présidentielle matin midi et soir, les Français vont penser qu'il est intéressé. Ce que je souhaite, c'est une démarche collective. Je souhaite que la guerre des chefs se termine. Je crains que la primaire ne le favorise pas ».

Sur les vacances de François Hollande et des ministres

8h42 - Benoist Apparu : « Il a tiré les leçons de l'été dernier. Cette année, il y a un sur activisme, il faudrait que l'année prochaine, il trouve un bon équilibre entre les deux. Mais il est normal qu'un ministre prenne des vacances, mais logique qu'il soit près de Paris ».

Sur les délinquants laissés en liberté faute de place en prison

8h40 - Benoist Apparu : « Il y a un peu de laxisme de la part du gouvernement et un manque de moyens. D'ailleurs, la gauche a abandonné notre projet de 30 000 places supplémentaires qui était financées. La cause (du problème de surcapacité des prisons - ndlr) c'est l'annulation de notre projet, la conséquence, c'est moins de places de prisons. C'est un dossier scandaleux. Le message : "vous avez fauté, vous n'irez pas en prison" est scandaleux. Par humanité, il faut loger dignement, mais quand vous annulez la construction de 30 000 places... ».

Revivez le direct de la matinale de Bourdin & Co du 5 août

Tugdual de Dieuleveult avec Olivier Truchot