RMC

Visite millimétrée de Dominique Strauss-Kahn à Paris

Dominique Strauss-Kahn, directeur du Fonds Monétaire International.

Dominique Strauss-Kahn, directeur du Fonds Monétaire International. - -

Le directeur général du FMI arrive ce vendredi à Paris, pour participer au sommet du G20. Scruté en permanence sur son éventuel engagement dans la course pour 2012, Dominique Strauss-Kahn a choisi au millimètre ses interventions publiques. Mais il n’annoncera pas sa candidature.

Pour Dominique Strass Kahn, les trois jours passés à Paris auront pour cadre officiel le G20. Les réunions, qui débutent ce vendredi à 18h, en présence des ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales des principaux pays riches et émergents, dureront tout le week-end. Elles porteront sur la régulation des marchés des matières premières, l’amélioration de la gouvernance mondiale et la réforme du système monétaire international.

Face à des Français, pour Le Parisien

DSK a aussi ajouté à son agenda de directeur du FMI plusieurs rendez-vous soigneusement orchestrés. Celui dont on ne sait toujours pas s’il sera candidat à l’élection présidentielle de 2012 participera notamment cet après-midi à une rencontre avec les lecteurs du Parisien. Pendant deux heures, il sera face à un panel de Français : un demandeur d’emploi, une personne issue de l’immigration, un retraité…

Une revue de presse de l'actualité française tous les matins

L’occasion « de montrer qu’il est totalement français et totalement à sa tâche » explique un des ses proches. Mais Dominique Strauss-Kahn a prévenu : il ne parlera pas de politique intérieure. Son statut de Directeur Général du FMI lui interdit de se prononcer sur ce sujet. Il sera ensuite l’invité du journal de 20h de France 2 dimanche soir et s’adressera également à la chaine d’information américaine CNN. Objectif de ces différents rendez-vous : montrer à la France qu’il est au fait de l’actualité du pays.
« Il reçoit une revue de presse de l’actualité française tous les matins, lit l’Equipe tous les jours et regarde les journaux télévisés sur internet », confie un député proche de DSK.
Depuis quelques mois, l’ancien ministre de l’Economie semble en effet de plus en plus attentif à l’actualité hexagonale.

« Il n’ignore rien de la vie des Français »

Dans son camp, on précise que depuis son départ pour le FMI, Dominique Strauss-Kahn « n’ignore rien de la vie des Français ». On ajoute aussi qu’il revient tous les mois en France. Place des Vosges dans son appartement parisien ; avec ses enfants qui ne l’ont pas suivi aux Etats-Unis ; à Sarcelles, sa commune. Il voit aussi ses amis et certains de ses anciens adversaires politiques. Juste avant Noël, il dînait avec Ségolène Royal, et en janvier, il rencontrait longuement Martine Aubry et Laurent Fabius.
Autant de signes qui sont à coup sûr, aux yeux de ses partisans, ceux d’une candidature annoncée pour 2012. Mais ses amis devront attendre ; la fin du suspens n’est pas au programme de ce week-end, réglé comme du papier à musique.

La Rédaction et S. Collié