RMC

Pourquoi l'expo Toutankhamon à Paris s'annonce pharaonique ?

L'exposition Toutankhamon

L'exposition Toutankhamon - Capture d'écran RMC Découverte

"Toutankhamon", l’exposition de tous les superlatifs ouvre samedi pour 6 mois à Paris. Une exposition "politique", qui a demandé une logistique exceptionnelle.

L'un des pharaons les plus emblématique de l'Egypte antique prend ses quartier à Paris. À partir du 23 mars et pour 6 mois, l'exposition "Toutankhamon: le trésor du pharaon", ouvre à la cité de la Villette.

Une partie du tombeau du pharaon de la 18e dynastie né vers 1345 avant JC et mort vers -1327, y est reproduite. Un bond dans l’histoire de 3400 ans, une immersion dans l’intimité du souverain. On y trouve bijoux, statues et objets rituels, 150 artefacts qui ont accompagné Toutankhamon. Une expérience quasi mystique.

Logistique et politique

Parmi les œuvres, exposées dans une semi-pénombre fidèle à l’ambiance du tombeau, une soixantaine n’avaient jamais quitté l’Égypte. Une expo d’envergure et aux multiples enjeux: "Beaucoup de choses sont en jeu : de la logistique, de la politique : tout le monde voulait être impliqué. Nous avions notre propre avion et un agent de sécurité égyptien en permanence avec nous. La sécurité des objets est la chose la plus importante", explique John Norman, le directeur de l'exposition.

Et le voyage du pharaon ne fait que commencer. Dix métropoles sont au programme avant un retour au Caïre, en 2022, cent ans après la découverte du tombeau par l'égyptologue britannique Howard Carter.

Bourdin Direct