RMC

Propos "infamants" et "calomnie": le Conseil scientifique et la Haute autorité de Santé dénoncent les propos de Raout devant les députés

RMC
L'AP-HP a de son côté jugé que des déclarations du professeur Raoult "semblent s'apparenter à un faux témoignage".

Des propos tenus par Didier Raoult devant la commission d'enquête sur le Covid-19 sont "infamants" et relèvent de la "calomnie", ont accusé le Conseil scientifique qui éclaire le gouvernement et la Haute autorité de santé (HAS) dans des courriers à l'Assemblée nationale obtenus jeudi.

Dans un autre courrier officiel, mercredi, l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) avait de son côté jugé que des déclarations du professeur Raoult "semblent s'apparenter à un faux témoignage".

En cause, des déclarations de Didier Raoult devant les députés de la commission d'enquête sur le Covid-19 le 24 juin: d'une part, une estimation des taux de décès de malades en réanimation, et de l'autre, des propos sur un patient chinois de 80 ans hospitalisé à Paris fin janvier et qui était décédé mi-février (c'était la première mort du Covid-19 officiellement enregistrée hors d'Asie). 

Ces déclarations, qui mettent gravement en cause l'AP-HP, faites sous serment, me semblent s'apparenter à un faux témoignage", accuse Martin Hirsch dans ce courrier daté du 26 juin.