RMC

Quand Didier Deschamps taquine un journaliste sur les moustiques

PRÉSIDENT MAGNIEN - Une question sur les moustiques qui seraient le premier adversaire des Bleus a permis un moment de chambrage lors de cette conférence de presse.

Première conférence de presse en Russie pour Didier Deschamps ce lundi. Contrairement à tous les journalistes présents sur place, les Bleus n'ont pas de problèmes avec les moustiques comme s'en est inquiété un journaliste: "Est-ce que vous pouvez nous confirmer que le premier adversaire des Bleus sont les moustiques?" 

Le sélectionneur de l'équipe de France a rétorqué:

"Pas du tout. Je sais que vous avez quelques soucis. Nous, on en a aucun, sincèrement. C'est mieux que les joueurs ne se fassent pas piquer. Moi, c'est pas grave".

Une sécurité maximale

Le site des Bleus est ultra sécurisé comme l'atteste Didier Deschamps avec cette anecdote:

"On est soumis à des règles de sécurité qui sont très élevées. Même notre président qui a dû sortir ce matin, il ne pouvait pas rentrer. Il avait sa carte pourtant. Est-ce que ça va s'assouplir ? Je l'espère un petit peu".
B.M avec Bourdin Direct