RMC

Qui est Xavier Azalbert, qui a transformé "France soir" en site relayant des infos complotistes?

LE POTRAIT DE POINCA - Xavier Azalbert est le directeur de France Soir. L’ancien grand quotidien est aujourd’hui un site internet complotiste.

Xavier Azalbert est un entrepreneur de 56 ans, mathématicien et économiste de formation. Il a fait ses armes chez McKinsey, un grand cabinet de conseil. Puis a créé ou repris des entreprises dans la banque en ligne, le BTP, la dépollution des sols.

En 2014, il prend le contrôle de France soir après un bras de fer musclé contre son associé. France Soir, c’est le nom d’un ancien grand quotidien créé en 1944, issu de la résistance. Le journal se vendait à un million d’exemplaires. Le directeur s’appelait Pierre Lazareff, avec le grand reporter vedette Joseph Kessel.

Tribunes de "citoyens éclairés"

Mais France Soir a ensuite connu une longue descente aux enfers, passant de main en main avec notamment deux milliardaires Russes qui l'ont coulé.

De 400 journalistes à la grande époque, il n’en reste plus que quatre lorsque Xavier Azalbert rachète le titre. Mais c’est encore quatre de trop, il seront licenciés un peu plus tard.

C’est donc un journal sans journaliste que l’entrepreneur dirige depuis. Un journal en ligne qui publie des tribunes de ce que qu’Azalbert appelle des “citoyens éclairés”.

Et depuis un an, le coronavirus est devenu le sujet principal. France soir défend le professeur Raoult, défend des traitements qui n’ont pas fait leur preuves, défend l'idée que l’on exagère beaucoup la gravité de la pandémie.

Xavier Azalbert interroge Silvano Trotta, un youtuber-chef d’entreprise qui pense que le virus a été créé par Bill Gates, et qui affirme aussi que la Lune est creuse.

Appel à la sédition

Des sites spécialisés dans le complotisme ont classé France Soir parmi le 10 plus grands colporteurs d’intox francophones. Et ça marche, France soir affirme avoir 3 millions de visiteurs uniques par mois et gagner de l’argent.

Seulement vendredi, un cap a été franchi. Le site a publié un appel au peuple de France signé par le chanteur Francis Lalanne. Dans ce long texte, toujours à la une du site ce matin, le chanteur affirme que la patrie est en danger, que le confinement est une tyrannie et il appelle les plus hauts dignitaires de l'armée française à destituer, arrêter et juger Emmanuel Macron.

En droit, cela s'appelle un appel à la sédition, ou au soulèvement militaire, délit puni de 5 ans de prison. Pour l’auteur du texte, et pour le directeur de la publication, Xavier Azalbert, l’entrepreneur “éclairé” risque de découvrir ce qu’est la responsabilité éditoriale.

Nicolas Poincaré (avec J.A.)