RMC

Référendum sur le chômage: que répondriez-vous à N. Sarkozy ?

-

- - -

Nicolas Sarkozy va consulter les Français par référendum sur divers sujets, dont une réforme de l'indemnisation des chômeurs. Ils seraient obligés de suivre une formation, puis d'accepter le premier emploi proposé, sous peine de perte d'allocations. Pour ou contre ?

Dans un entretien à paraître samedi dans le Figaro magazine - aux allures de discours de pré-candidature pour la présidentielle - Nicolas Sarkozy annonce qu'il songe à consulter les Français par référendum sur divers sujets, comme la protection sociale, l'immigration ou l'emploi. Il entend notamment soumettre au vote une réforme du système d'indemnisation des chômeurs, dont il donne le détail.

Dans un entretien à paraître samedi, Nicolas Sarkozy annonce son intention de consulter les Français par référendum. Sur des sujets de société, comme la protection sociale et notamment le chômage. Les Français seraient invités à s’exprimer sur les obligations des demandeurs d’emploi.

«Les chômeurs ont-ils droit de refuser une formation ou un emploi ?»

« Passé un délai de quelques mois, toute personne au chômage sans perspective sérieuse de reprise d'emploi devra choisir une formation qualifiante », explique-t-il. « A l'issue de cette formation, qui sera obligatoire, le chômeur sera tenu d'accepter la première offre d'emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé, sous peine de perdre ses indemnités », ajoute le chef de l’Etat. La proposition a été saluée par la droite. Pour Laurent Wauquiez (UMP, Droite Sociale), « ce nouvel équilibre est un élément-clef de la justice sociale. Une société qui ne fonctionne que sur les droits des individus amène et concourt à une société d'injustices ».

«C'est indigne d'un président !»

Réactions scandalisées, en revanche à gauche et chez les syndicats. Interrogé sur BFMTV, Serge Havet, président de l’association Agir contre le Chômage, fulmine: « Comment Nicolas Sarkozy peut-il rassembler la population derrière un tel référendum pour stigmatiser les chômeurs ? C’est indigne d’un président (..). Nicolas Sarkozy dit qu'il va proposer des formations qualifiantes. Mais pourquoi ce n'est pas déjà le cas aujourd'hui ? ».

«Brandir le glaive face aux plus vulnérables»

Même tonalité chez François Bayrou (MoDem): « L'annonce par Nicolas Sarkozy d'un référendum sur les droits des chômeurs est une idée pernicieuse qui montre à quel point le pouvoir est aujourd'hui dans le désarroi ». Ainsi que chez Benoît Hamon, porte-parole du PS: « Je trouve incroyable de voir comme Nicolas Sarkozy est toujours champion quand il s'agit de brandir le glaive face aux plus vulnérables ».

Et vous, qu'en pensez-vous ?

La Rédaction.