RMC

Retraites chapeau: Macron veut les limiter à 300.000 euros par an

Emmanuel Macron veut plafonner les retraites chapeau et non les supprimer

Emmanuel Macron veut plafonner les retraites chapeau et non les supprimer - ERIC PIERMONT / AFP

Si le ministre de l'Economie a déclaré mardi devant les députés vouloir remplacer les retraites chapeau par un régime de droit commun "plus lisible", en réalité il compte les limiter à 300.000 euros par an maximum. Et donc mettre fin aux mettre aux retraites chapeau abusives.

C'est un véritable marronnier. Depuis des années, les politiques l'affirment : il faut mettre fin aux retraites chapeau. Et pourtant de promesses de campagne en propositions de loi, rien n'y fait : les "golden parachutes" existent toujours. Si François Hollande ne s'est jamais engagé à supprimer les retraites chapeau, la nouvelle polémique avec la retraite annuelle de 346.000 euros pour Didier Lombard, l'ancien patron d'Orange, a changé la donne. En effet, cela a poussé Emmanuel Macron à s'exprimer sur ce sujet ce mardi.

"Trouver une vraie solution"

"J'ai demandé avec (le ministre des Finances) Michel Sapin qu'une mission de l'Inspection générale des finances (IGF) soit faite pour que (...) nous puissions trouver une vraie solution pour supprimer les retraites chapeau et les remplacer par un régime de droit commun plus lisible pour tous les Français" a déclaré le ministre de l’Économie devant les députés. Mais, en réalité, Emmanuel Macron ne veut pas supprimer ces "golden parachutes" mais plutôt les plafonner. Elles devraient en effet être limitées à 300.000 euros par an maximum ce qui mettrait donc fin aux retraites chapeau abusives.

Une mission de l'Inspection générale des finances

En clair, Emmanuel Macron veut s'attaquer aux retraites chapeaux les plus élevées, celles qui incarnent, selon lui, les dérives des grandes entreprises. Pour le ministre de l’Économie, au-delà de 300 000 euros par ans, une retraite chapeau n'est donc pas acceptable. Il demande donc à une mission de l'Inspection générale des finances de prendre les choses en main et de proposer d'ici la fin de l'année un mécanisme permettant d'en finir avec les retraites chapeaux astronomiques.

Maxime Ricard avec Stéphanie Collié