RMC

Royal officialise son désir de présider l'Assemblée

Ségolène Royal est arrivée en tête dans sa circonscription de Charente-Maritime dimanche au premier tour des élections législatives mais son adversaire divers gauche, Olivier Falorni, a refusé de se désister en sa faveur. Selon des résultats officiels, Sé

Ségolène Royal est arrivée en tête dans sa circonscription de Charente-Maritime dimanche au premier tour des élections législatives mais son adversaire divers gauche, Olivier Falorni, a refusé de se désister en sa faveur. Selon des résultats officiels, Sé - -

Ségolène Royal, arrivée en tête dans sa circonscription de Charente-Maritime ce dimanche au premier tour des élections législatives, a confirmé son souhait de briguer la présidence de l'Assemblée nationale si elle est élue députée dans une semaine.

La candidate à l'élection présidentielle de 2007 s'est dite "très heureuse" du résultat du premier tour et a dit "tendre la main, sans rancune" au candidat socialiste dissident Olivier Falorni. "Si j'ai l'immense honneur d'être la députée de La Rochelle et des 20 communes qui entourent La Rochelle, oui je serai candidate à la présidence de l'Assemblée, en accord avec le Premier ministre et le président de la République", a-t-elle déclaré sur France 2. "Le groupe socialiste aura à se prononcer et je serai bien évidemment très heureuse d'être, s'ils le souhaitent, si l'Assemblée le vote, la première femme de l'histoire de France présidente de l'Assemblée nationale", a-t-elle ajouté.

Pour connaître les résultats en temps réel, dans votre circonscription ou dans votre commune, rendez-vous sur notre carte interactive !

La Rédaction, avec Reuters