RMC

C'est quoi l'intrication quantique, qui a permis à Alain Aspect de devenir prix Nobel de physique?

Le Français Alain Aspect a reçu ce mardi le prix Nobel de physique pour ses travaux sur l’intrication quantique. Une découverte qu'il partage avec un Autrichien et un Américain et qui contredit le célèbre Albert Einstein.

Le chercheur français Alain Aspect a reçu ce mardi le prix Nobel de physique, partagé avec un Autrichien et un Américain. Alain Aspect est l’auteur d’une découverte fondamentale dans les années 1980. On appelle ça l’intrication quantique. La physique quantique, c’est la physique de l'infiniment petit, et l’intrication, on pourrait traduire ça par l'enchevêtrement.

Concrètement, cela veut dire qu’Alain Aspect a prouvé que l’on pouvait mélanger deux particules, puis les séparer et s'apercevoir que quelle que soit la distance entre elles, elles restent corrélées. Si on modifie l’une, on modifie l’autre. Un phénomène très intrigant, difficile à expliquer et qui ouvre la porte à la téléportation.

C’est pour cela qu’Albert Einstein avait émis l’hypothèse de l’intrication, mais l’avait qualifiée de théorie “effrayante” et avait finalement conclu qu’il n’y croyait pas.

Einstein avait reçu le prix Nobel de physique en 1922. Le Français Alain Aspect est récompensé 100 ans plus tard pour une découverte qui contredit son illustre prédécesseur.

15e prix Nobel de physique français

Cette découverte a ouvert la voie à ce que l’on appelle l’informatique quantique, qui permet des communications ultra sécurisées ou bien des mesures extrêmement précises. Mais ce n’est qu’un tout début, l’informatique quantique n’est encore que totalement balbutiante. On mène des expériences qui ne durent que quelques microsecondes. Mais à terme, cela permet d'espérer des ordinateurs d’une puissance inimaginable. Au sens propre, c’est-à-dire des vitesses et des puissances de calcul que l’on ne peut pas imaginer aujourd’hui.

Tout cela donc grâce notamment à cet homme de 75 ans, qui est né à Agen d’un père instituteur. Il a été formé à l’École normale supérieure de Cachan, avant de lui-même former des générations de physiciens à l’université de Paris-Saclay et à l’Ecole polytechnique. Il a gardé son accent du sud-ouest, on le dit bon vivant, et amateur de foie gras.

Mardi, à l’annonce de sa récompense, il a lancé un appel à la communauté des scientifiques pour qu’ils restent tous unis et ne cèdent pas au nationalisme. Alain Aspect est le 15e Français à recevoir le Nobel de physique. C’est la spécialité où les Français ont le plus brillé, à égalité avec la littérature.

Nicolas Poincaré