RMC

"Il s'en fout de nous": au salon de l'agriculture, des exposants contre Macron

RMC
Si la PAC est toujours dans le viseur des agriculteurs comme depuis de nombreuses années, au Salon de l'agriculture la nouvelle loi alimentation est aussi décriée par certains exposants.

Après un discours d’ouverture où il a appelé à une réforme de la Politique agricole commune (PAC), Emmanuel Macron a commencé sa visite du Salon de l’agriculture en entamant un tour des exposants ce samedi matin. Si l'accueil lui est plutôt favorable, certains ne souhaitent pas le rencontrer.

"Nous on ne cherchera pas à le voir. Il s’en fout de nous", explique au micro de RMC Laurence, éleveuse de vache laitière en Seine Maritime présente au salon.

"Nous on a rien vu"

Parmi les raisons de sa colère, l’éleveuse évoque la loi alimentation qui a augmenté les prix des produits alimentaires en imposant aux enseignes de la grande distribution une marge minimum sur les produits "d’appel" prisés des consommateurs français.

"Le problème c’est que les gens vont remarquer dans leurs achats que la loi alimentation elle est passée parce que les produits ils ont monté. On va dire que c’est encore pour les agriculteurs sauf que nous on n’a rien vu", assure-t-elle.

"On voudrait vivre de notre métier avec des prix à leur juste valeur et pas avoir besoin des primes PAC chaque année pour payer nos fournisseurs", ajoute Laurence qui précise les avoir touchés avec deux mois de retard. "On n’est pas là pour mentir, on est là pour raconter vraiment ce qu’il se passe dans les exploitations", conclu-t-elle.

Charlotte Peyronnet (avec Guillaume Dussourt)